Harry Potter 1 à 7 - la Chambre des Secrets

Harry Potter 1 à 7 - la Chambre des Secrets
Great Saiyen-Man
Digital Québec

Avec le succès flamboyant du premier, la même équipe revient pour le deuxième volet de la série Harry Potter et l'on s’en aperçoit assez rapidement. Le rythme des scènes reste sensiblement le même et encore une fois l’adaptation est assez fidèle.

L’histoire de la chambre des secrets est beaucoup plus intéressante que l’école des sorciers, car en ayant déjà plongé dans l’univers magique auparavant, celui-ci ne prend pas beaucoup de temps avant qu’on entre rapidement dans le vif de l'intrigue. Comme son prédécesseur, certains éléments sont importants pour la conclusion finale de la série, mais de manière générale le visionnement du film n’est pas obligatoire pour comprendre certaines parties des reliques de la mort, mais je le conseille tout de même, car il s’agit d’un film plaisant à regarder.

Voici un résumé du volet:

Alors que l'oncle Vernon, la tante Pétunia et leur fils unique, le cousin Dudley, reçoivent d'importants invités à dîner, Harry Potter est contraint de passer la soirée dans sa chambre. Dobby, un elfe de maison, fait alors son apparition. Il lui annonce que de terribles dangers menacent l'école de Poudlard et qu'il ne doit pas y retourner en septembre. Harry refuse de le croire. Mais sitôt la rentrée des classes effectuée, ce dernier entend une voix malveillante. La redoutable et légendaire « Chambre des secrets » est à nouveau ouverte, permettant ainsi à l'héritier de Serpentard de semer le chaos à Poudlard. Les victimes, retrouvées pétrifiées par une force mystérieuse, se succèdent dans les couloirs de l'école, sans que les professeurs (pas même le populaire Gilderoy Lockhart) ne parviennent à endiguer la menace. Aidé de Ron et Hermione, Harry doit agir au plus vite pour sauver Poudlard.

Critique:

Le réalisateur Chris Columbus, de retour en poste, livre de nouveau un film qui parvient à rester fidèle au livre. Encore une fois le film est magnifiquement tourné, les effets sont tous aussi efficaces et les séquences de Quidditch sont beaucoup plus réalistes. Par contre, nette déception au niveau sonore où John Williams a récupéré du vieux matériel. En effet, il n’y a aucune nouvelle trame sonore originale, du moins la seule nouvelle ressemble drôlement à une composition de l'épisode II de Star Wars. Bref, le film s'assure encore de couvrir tous les points importants du livre et sans créer de longueurs inutiles comme dans le premier.

Pour ce qui est de la distribution, on récent une nette amélioration du jeune Daniel Radcliffe (Harry Potter). De son côté, Rupert Grint (Ron) est surprenant et Emma Watson reste fidèle à son personnage du premier volet. Le personnage de Drago Malfoy prend plus de place et sans nécessairement épater, l’acteur Tom Felton est convaincant. Je vais pouvoir me permettre de juger davantage leurs performances dans le prochain volet. Le nouveau venu Kenneth Branagh est remarquable dans le rôle de Gilderoy Lockhart. D’ailleurs tous les acteurs « adultes » sont excellents dans leur rôle respectif.

Pour conclure, tout comme le premier film, il fonctionne merveilleusement bien comme introduction au monde magique d’Harry Potter, tout en étant meilleur que son prédécesseur. Même si le 2e film n'est pas le plus aimé du public, je ne vous ferai pas de cachette, pour ma part j’ai adoré la chambre des secrets, car il s'agit d'un film très énigmatique et peut-être du film le plus mystérieux de toute la série. La saga Harry Potter commence à être beaucoup plus sombre et cette obscurité va prendre son apogée dans le Prisonnier d'Azkaban.

Quelques indices pour le septième film:

  • L’elfe Dobby
  • Le journal de Jedusor
  • La baguette de Ron
  • La chambre des secrets
Dernière mise à jour: 14 novembre 2010 à 00:00

Recommandations

Conception - Thomas Thibault-Vincent
411 Films | 152 Nouvelles | 155 Vidéos
Digital Québec ©2009-2017. Tous droits réservés.