Mes premières heures à Starcraft 2

Mes premières heures à Starcraft 2
Kalias
Starcraft 2 Québec

Incroyable! Déjà 12 ans depuis le premier Starcraft. J’ai l’impression que hier encore j’y perdais mes soirées. Remarquez, j’ai prolongé les plaisirs de Starcraft jusqu’à très tard –anormalement tard- dans mon adolescence, ce qui fait peut-être en sorte, finalement, que c’était véritablement hier que j’étais un no-life de Starcraft.

Cela dit, 12 ans depuis la sortie du premier opus de la franchise, c’est beaucoup. Ça explique probablement pourquoi il y avait une belle gang de vieux croutons en ligne au FutureShop ce matin. Je m’y sentais bien dans cette gang, sans aucun malaise ni honte. Le plus difficile je vous dirais, c’était de justifier à sa blonde le déplacement à 8h00 le matin pour un jeu et de prendre une journée de congé pour y jouer. Mais que voulez-vous? Starcraft quand tu nous tiens!

Mes premières heures avec Starcraft II ont été très plaisantes. L’installation du jeu m’a permis de me mettre à jour avec l’histoire du premier Starcraft via un petit résumé qui s’est affiché à l’écran, de telle sorte que j’ai entamé le mode campagne tout de suite l’installation terminée.  Ça ne m’a pas pris 2 missions pour me remettre dans le beat du jeu de 1998, alors que sa bonne vieille formule a été préservée pour SC2. On a simplement amélioré les choses. Certaines, très légèrement. D’autres, plus flagrantes, comme les graphiques. Laissez-moi vous dire que 12 ans ont fait un grand bien à la série graphiquement. Starcraft 1 et Starcraft II, en termes de graphiques, ça ne se compare pas du tout. Même Warcraft III et World of Warcraft sont loin derrière SC2.

Pour revenir à la campagne, comme la plupart d’entre vous, sans doute, qui avez appris que chaque campagne des trois races de Starcraft devra être achetée individuellement, possiblement au prix d’un jeu vidéo unique, j’étais en beau fusil. Cela dit, mes cinq premières heures dans le mode campagne m’ont peut-être convaincu du contraire. Les missions en soi reprennent les bonnes formules du premier jeu, mais c’est le jeu entre les missions qui rajoutent beaucoup à l’expérience SC2. Les cinématiques sont sublimes, la navigation entre les missions rappelle un peu Mass Effect pour ceux qui connaissent et un système de crédit a été ingénieusement implanté pour personnaliser notre aventure Terran. De plus, on nous dit qu’on en a pour 25 heures de jeu dans ce fameux mode campagne. Évidemment, c’est choquant payer trois fois pour le même jeu, mais bon j’ai l’impression qu’on en aura pour notre argent les trois fois.

J’ai donc apprécié mes premières missions SC2 et j’ai voulu expérimenter un peu le jeu Battle.net. J’ai fait quelques parties en 1vs1, 2vs2, coop vs computer, etc. Et bon, pour seule différence de jouer à Starcraft II au lieu du premier, les parties en ligne pour ce genre de jeu sont toujours très excitantes. SC2 n’y fait pas exception. C’est surtout les « mini-jeux » que je voulais essayer. Vous savez, les Tower Defense, Nexus War et compagnie. Soyez rassuré pour ceux que ça intéressent, nos bons vieux classiques sont tous de retour. J’ai bien hâte de voir jusqu’où les développeurs pousseront ces concepts de jeu dans SC2.

Bref, on a l’impression de jouer à Starcraft 1 version améliorée lorsqu’on commence SC2, sans toutefois se sentir leurrer en achetant le produit. Et c’est bien comme ça. Le premier Starcraft était un jeu exceptionnel et je suis bien content de pouvoir actualiser mon plaisir avec SC2.

Je conseille Starcraft II à tous le monde, autant aux vétérans de la série qu’aux néophytes. Mes premières heures, qui sont trop nombreuses pour une seule journée de jeu, m’ont vraiment convaincu de la qualité du jeu. Je n’étais pas vraiment sceptique au départ, mais bon c’est quand même rassurant de savoir qu’on va avoir pas mal de fun cette année sur SC2QC.

D’ailleurs, j’aimerais en profiter pour vous souhaitez personnellement la bienvenue sur Starcraft 2 Québec. J’espère vous retrouver sur Battle.net et si ça se produit en 1vs1, je vous demanderais de me ménager un peu.

C’était une belle journée pour jouer dehors. Ç’en était aussi une très belle pour jouer à Starcraft II.

See ya!

Dernière mise à jour: 28 juillet 2010 à 00:00

Recommandations

Conception - Thomas Thibault-Vincent
411 Films | 152 Nouvelles | 155 Vidéos
Digital Québec ©2009-2017. Tous droits réservés.