Critique - Mario Kart : Double Dash!!

Critique - Mario Kart : Double Dash!!
Great Saiyen-Man
Nintendo-Québec

Depuis le SNES, la série Mario Kart est l'une des préférées du public et chaque console depuis a eu sa version. Heureusement, Nintendo n'a pas encore trop exploité cette franchise au point de la rendre mauvaise, car au contraire, c'est un excellent jeu que Nintendo nous offre!

La nouveauté dans cette version est qu'il y a désormais deux joueurs par véhicule, et c'est surtout grâce à cela que Double Dash!! se distingue positivement des volets précédents. Tout d'abord, il y a beaucoup plus de personnages que l'on peut choisir. Chaque personnage se retrouve dans une classe particulière, soit léger, moyen et lourd. De plus, lorsque vient le temps de choisir ses personnages, car ce qui est vraiment intéressant, c’est que chaque personnage a son propre item spécial et qu’on peut jumeler n’importe quels personnages donc il faut baser sa décision sur ce que l'on désire. Bref, la sélection des personnages requiert de la stratégie dépendamment du mode dans lequel vous voulez jouer!

Contrairement à la version GBA, Double Dash!! n'a encore une fois que seize courses, et tout comme dans la version Nintendo 64, il y a l'option « miroir » une fois tous les quatre Grands Prix à 150cc remportés. Mais heureusement, les seize pistes offertes sont toutes très originales et au style vraiment amusant! La plupart des pistes ont trois tours, mais il y en a aussi de six tours et même de deux tours, dépendamment de la longueur de la piste. Au départ, on n'a que douze pistes d'offertes, réparties dans trois Grands Prix : Mushroom Cup, Flower Cup et Star Cup, comme dans les autres Mario Kart. Pour débloquer la dernière, soit le Special Cup, il faut tout simplement terminer les trois premières coupes à 50cc, 100cc ou 150cc. Au début, les pistes sont faciles, presque trop même, et assez courtes. Mais plus on avance dans les pistes, plus il y a de détails et plus on est épaté par ce que nous offre Nintendo. Malheureusement, il n'y a plus de passages secrets flagrants comme dans la piste de la plage dans Mario Kart 64, mais dans chacune des courses, il y a un petit raccourci quelconque qu'il suffit de trouver et utiliser intelligemment pour augmenter nos chances de gagner.

Enfin, le mode Battle est vraiment le mode multijoueurs pour nous faire oublier les courses où on a eu de la difficulté. Le mode Battle est divisé en trois sous-groupes : Balloon Battle, Shine Thief et Bob-omb Blast. Dans Balloon Battle, on doit faire comme dans le mode multijoueurs classique, c'est-à-dire lancer des objets sur nos adversaires pour leur faire perdre un ballon. Shine Thief est une sorte de « capturer le drapeau » où le drapeau est remplacé par une étoile et où il ne faut pas aller déposer l'étoile quelque part, mais bien conserver celle-ci pendant un intervalle qui varie selon si on est au début de la partie ou non. Finalement, Bob-omb Blast est un mode un peu plus compliqué, mais très amusant à plusieurs. En équipe, il s'agit d'un véritable jeu de stratégie, car il faut foncer dans des blocs à item pour accumuler le seul et unique item dans le mode : des bombes. Ensuite, il faut lancer ces bombes sur un adversaire, et si la manoeuvre est réussie, on obtient un point. Par contre, si on se fait faire le coup, on perd un point. Le but est de se rendre à trois! Bref, plusieurs modes, et c'est sans parler du jeu en LAN (réseau local)!

Artistiquement, c’est irrégulier. Les graphismes du jeu sont grandement inspirés du jeu Super Mario Sunshine, donc ils sont très colorés. Certains effets, comme l’effet de vitesse quand on prend un champignon ou encore comme la poussière lorsqu’on est sur le sable, sont très bien faits et plaisants à regarder. Pour la musique, Nintendo mise encore une fois sur des petites trames sonores, il n'y a rien de nouveau de ce côté. Les sons sont de bonne qualité, mais encore une fois, rien de nouveau, on a donc encore droit au fameux « aaaaah » de Mario lorsqu'il se fait toucher.

Pour ce qui est des contrôles, Nintendo a encore joué la carte de la simplicité. Ces derniers sont vraiment bien adaptés à la jouabilité. Les boutons L et R servent à faire des tournants serrés, Z à faire une rotation entre les deux personnages sur le kart, A pour accélérer, B pour freiner et reculer, et finalement, X et Y ont tous deux comme rôle de lancer des objets sur les adversaires.

En conclusion, Nintendo n'a pas manqué son coup, Double Dash!! est un excellent jeu, malgré qu'il n'y ait encore une fois que seize pistes, la durée de vie du produit est excellente. Ce nouveau Mario Kart nous incite à réussir tous les modes de jeu en solo, contrairement à la version N64 où le Grand Prix à 150cc suffisait pour tout avoir. Un très bon achat pour tout possesseur du GameCube, et une excellente raison de devenir propriétaire de cette console!

Dernière mise à jour: 20 décembre 2005 à 10:00

Recommandations

Conception - Thomas Thibault-Vincent
411 Films | 152 Nouvelles | 155 Vidéos
Digital Québec ©2009-2017. Tous droits réservés.