Critique - Golden Sun

Critique - Golden Sun
Great Saiyen-Man
Nintendo-Québec

Nintendo a décidé de faire confiance à un de ces excellents studios de développement : Camelot. Nintendo travaillait étroitement avec Camelot dans la conception de Golden Sun, on réussit à faire un jeu exceptionnel et attachant.

Vous contrôlez Isaac, un jeune garçon vivant dans le village de Vale qui voit sa vie bouleversée par une tempête qui le force à s'enfuir. Or, sa fuite est parsemée d'embûches et elle devient vite superflue, puisqu'une menace beaucoup plus grande flotte au-dessus de sa tête. En effet, le temple protégeant le sceau de la science ancienne de l'alchimie a été brisé par un mystérieux personnage. Ce dernier veut libérer les pouvoirs de l'alchimie pour réaliser tous ses désirs maléfiques, et il prend en otage deux amis d'Isaac. Dans le temps de le dire, vous passez de simples enfants à l'élu qui doit sauver le monde.

Une des premières choses qu'on remarque dans Golden Sun, c'est que les créateurs se sont inspirés quelque peu de Pokémon. Durant votre périple, vous aurez l'opportunité de ramasser des petites créatures nommées Djinn et ces derniers améliorent vos compétences lorsque vous réussissez à les battre en duel. Ils se divisent en quatre catégories, soit le feu, la terre, le vent et l'eau. Pour qu'ils soient efficaces, vous devrez les donner au bon personnage. De plus, ils peuvent être utilisés lors des combats afin d'attaquer l'ennemi ou pour rendre vos personnages plus puissants. Enfin, les Djinns permettent à vos personnages d'invoquer des esprits puissants pour se débarrasser des ennemis. Pour terminer sur les combats, il est important de noter qu'il est plus rapide d'éliminer les ennemis en utilisant la psyénergie ou les Djinns, puisque les armes sont moins efficaces la plupart du temps.

Si on choisit un jeu seulement pour les graphismes, Golden Sun devrait être entre les mains de chaque personne possédant un GameBoy Advance parce que c'est presque parfait! Sans aucun doute le plus beau jeu conçu sur GBA. Durant les combats, les graphismes sont très détaillés, les sorts de toute beauté, les environnements sont magnifiques, très colorés, qui nous mettent dans une ambiance fantastique. C'est vraiment, mais vraiment beau, un point presque sans faille.

Également, il y a une excellente trame sonore, d'excellentes musiques qui changent de ville en ville, qui nous donnent vraiment l'impression de changer de valeurs et de «technologie». Durant les donjons, on a l'impression d'être dans un endroit très dangereux et intriguant, du désert aride à l’endroit glacial, Golden Sun pourra sans aucun problème combler la situation. Durant les combats, les sons sont très appropriés, on peut voir un autre très bon point de ce côté.

La jouabilité, c'est très bon aussi de ce côté. Le jeu est quand même simple à comprendre, ce qui est très intéressant, on ne doit pas oublier ici que c'est un jeu de console portable, donc selon moi, un point positif. Durant les combats, c'est le parfait RPG, attaque tour par tour, mais quand même excellent. Durant les combats par exemple, on change de perspective durant la phase d'attaque et les animations. J'explique; durant la phase de combat, on est en arrière des personnages, par la suite, durant l'animation des combats, la caméra change de perspective, ce qui est très intéressant. Un point faible, des fois on cherche et on cherche pour trouver l'énigme et toutes les 30 secondes on se retrouve dans un combat. Mais il y a des sorts ou des items pour repousser les ennemis. En parlant des sorts, ce que je trouve admirable chez Golden Sun, c'est les énigmes sont très difficiles, très bien pensées, et que plusieurs sorts doivent être utilisés durant le jeu, en temps réel. Alors, c'est vraiment complet de ce côté.

En tout et partout, vous devriez être en mesure de terminer le jeu en une vingtaine d'heures, ce qui n'est pas mauvais du tout pour un jeu d'une console portable. Évidemment, on a déjà vu des jeux de rôle plus longs, mais au moins, avec Golden Sun, il n'y a pratiquement jamais de longueur. Pour augmenter la longévité, les développeurs ont cru bon d'inclure un mode de combat multijoueurs que je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de tester avec un ami. En utilisant une partie sauvegardée, vous pouvez mettre au défi votre meilleur copain dans un duel. Votre groupe se battra donc contre le sien. Heureusement, ceux qui n'ont personne avec qui jouer peuvent affronter à nouveau des créatures qu'ils ont défaites durant la partie solo. Un petit ajout que je trouve personnellement inutile, mais qui pourrait intéresser quelques personnes.

En somme, Golden Sun répond amplement à mes attentes. Avec une histoire intéressante, des graphiques impressionnants et des combats excitants, on ne peut qu'être émerveillé devant ce jeu. Le seul problème du jeu vient du fait que les combats sont trop fréquents. Lorsque je cherchais comment résoudre un casse-tête, je n'aimais pas devoir me battre toutes les 20 secondes. Golden Sun n'en demeure pas moins un excellent jeu de rôle. Pour votre information, des rumeurs concernant une suite circulent et sachant que Camelot développerait un jeu de rôle sur le GameCube, on est en droit de se demander si la franchise fera son apparition sur la console. C'est à souhaiter, car Golden Sun mérite certainement une médaille d'or.

Dernière mise à jour: 25 mars 2005 à 11:00

Recommandations

Conception - Thomas Thibault-Vincent
411 Films | 152 Nouvelles | 155 Vidéos
Digital Québec ©2009-2017. Tous droits réservés.